les Havres gris

Forum sur le seigneur des anneaux le jeu de bataille
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Khârid Drôznha, assassin, Hasharin, bref, pas un gentleman.

Aller en bas 
AuteurMessage
Halaïo Elbe

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Khârid Drôznha, assassin, Hasharin, bref, pas un gentleman.   Ven 17 Aoû - 20:31

color=red]Khârid Drôznha, 120pts[/color]

Date de naissance: 2964-3O19 (d'après GW, sources diverses, etc.)


Khârid Drôznha est né en 2964 du Troisième Âge dans le cité de Ratarn,qui a cette époque était très riche. Etant reconnu comme grand escroc, il fût longtemps rejeté par les commerçants. Â dix-sept ans il rencontre le Nazgûl Jî-Indur. On dit que Drôznha n'a pas montré son visage depuis qu'il rencontra le Nazgûl et jura allégeance à Sauron.
Depuis sa voix est miteuse, arrachée, et pour finir sa voix faisait penser à un puit, qui abrégeait les blessures, cela rendait les hommes faibles, seul une personne arriva à abattre cette barrière, Sûladan...

Quand Sûladan prit la tête de sa tribu, il ne ménageait pas une grande haine envers Umbar, mais il avait déjà du être confronté à Khârid car pendant la Rébellion il du affronter Sûladan.

Quand Sûladan donc prit la tête de son armée, Drôznha fût envoyé pour amener l'armée du serpent vers Khand, (car Sûladan était bien puissant). Plus tard (3007) Khârid est envoyé à Ratârn( sa ville natale ) là il est censé convaincre son père d'envoyé des armes à Umbar tout comme une armée, son père ne le reconnaissant point, n'accepta pas. Et cette nuit là, Khârid accompagné de ses deux amis: Côrazin et Vâshnir, brûla sa ville natale, alla chez son père et dit: "Les Hommes sont rustres et ignares, et les seigneurs aussi intangibles que le vent, seuls nous les Hasharii sommes éternels et inexorables».
Puis il prit son couteau et le planta dans le cœur de son vieux père, puis disparaissant, il commença a abattre chaque habitant qu'il pouvait atteindre, et au matin la ville n'existait tout simplement plus, enfouie dans des flammes.

5 ans plus tard Sûladan refuse une offre d'Umbar lui offrant la possibilité de devenir Commandant d'une armée, encore 5 ans plus tard la deuxième offre est refusée, et Khârid Drôznha est envoyé pour la deuxième fois à Sûladan, comme étant un "conseillé", puis emprisonna la famille de Sûladan. Alors le chef Haradrim accepte de contrôlé l'Armée, et sa famille est relâchée, puis dans les mois qui suivront il méditera sa vengeance.

Un mois avant 3019 son armée est dirigée vers le Nord contre la volonté de Drôznha, ce dernier, accompagné de ses deux "amis" fit de son mieux pour détruire Sûladan, malheureusement, deux mois plus tard, il est tué à la bataille de Harmindon, où Sûladan affrontait Imrahil. Ici Khârid sauva la vie à Imrahil.

Sûladan lâchait un coup pour abattre Imrahil, mais il ne vit pas l'assassin s'approcher, et croyant avoir tué Imrahil, il cria de victoire... mais trop tôt, Imrahil s'enfuyait, et devant Sûladan, se tenait Drôznha. L'homme qui c'était par trois fois interposé dans sa vie... Sûladan étant plus rapide que Drôznha et se souvenant de ce qu'il avait fait, lui déchira son voile et vit avec répugnance, un visage rongé par la lèpre. Khârid n'attendit plus et avec rage essaya de frapper Sûladan, mais ce dernier para et le décapita, si bien que le couteau, avec lequel il avait tué plusieurs dizaines de personnes, s'enfonça au même endroit que celui de son père: en plein cœur. Ainsi finit la vie de Khârid Drôznha dit: l'Eternel, chef des Hasharii.



Après sa mort, les Hasharii furent réduits à de grands problèmes, ils avaient perdu leur meilleur Hasharii, le Grand Maître Hasharin dut informer les rois d’Umbar, mais les seigneurs en furent informés avant. Ce temps suffisait aux seigneurs d’Umbar pour reprendre le contrôle de la cité, malheureusement comme le chef du conseil (celui d’Umbar) était mort, le conseil ne réussit pas tout de suite a réduire en poussière Hsar Karnak, le repaire des Hasharii. Par la suite les Hasharii furent tous abattus, d'ailleurs ils furent tués bien avant que les nouvelles de Pellenor arrivent...


------------------------------------------------------------------------------------

C: 5/3+

F: 4

D: 5

A: 3

PV: 2

B: 5

P/2 V/2 D/3

équipement: Khârid porte une Armure primitive, il a une sarbacane et tout l'équipement des Hasharii. Il peut être équipé de :

La lame de la mort :…………….. 25 pts

-------------------------------------------------------------------------------------


Règles spéciales: Il a toutes les règles des Hasharii originales, plus:

L'éternel chef des Assassins:
Il peut sacrifier une figurine qui se trouve à 2cm de son socle et de son armée, pour que toutes les figurines dans un rayon de 28cm réussissent leur test, montrant la crainte qu'il inspire et les menaces qu'il inflige durement et simplement.

Lame de la mort :
Assassin depuis la nuit des temps, Drôznha porte sur lui le couteau avec lequel il exécutait les gens. Si Khârid porte la lame de la mort, celle-ci lui fera monté son CC de +1. De plus il peut relancer son dé pour déterminer le vainqueur d’un combat

L’Apparence de la mort :
Khârid est si effrayant et si terrible que son image seule peut décourager le plus courageux de tous. Il compte comme ayant la règle Terreur

Eternels et Inexorables:
Drôznha n'est pas un être humain authentique, de plus son corps à dévelopé certains sens et certaines défences hors du commun, c'est pourquoi personne ne peut se vanter de l'avoir jamais touché. L'effet des poisons (relancement au toucher sur un 1) ne marche par sur lui, ni par les flèches des Haradrim ni par les lances des Gardes Serpents, des Venins d'areignées ou d'autres Hasharii.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Khârid Drôznha, assassin, Hasharin, bref, pas un gentleman.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assassin's Creed Brotherhood III - [Xbox360/PC/PS3]
» Un assassin de chevaliers croisés
» [Bège, Jean-François] Ravaillac, l'assassin d'Henri IV
» [Hobb, Robin] L'assassin Royal - Tome 9: Les secrets de Castelcerf
» [Fine, Anne] Le chat assassin, le retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les Havres gris :: Le recueil des Havres gris :: Profils-
Sauter vers: